Il nous paraissait indispensable de traiter ce sujet avec vous. En effet, pour certains enfants, le confinement a pu être synonyme de vacances : se lever plus tard, ne pas aller à l’école, profiter de la piscine, … Mais pour d’autres cela n’a pas été aussi facile et cette période de confinement a pu laisser des traces.

Comprendre les causes

Les enfants semblent pour la grande majorité avoir été épargnés de l’épidémie, mais ils ne l’ont pas été des effets du confinement. Ils sont des incubateurs d’émotions ; leur ressenti de ces dernières en est donc multiplié.

Les changements d’habitudes soudains et le manque de vie sociale ressenti ont pu pour certains être difficile à surmonter. Pour d’autres, la situation a été davantage complexe : quotidiennement exposés à des actualités plus ou moins choquantes ou encore au propre stress de leur entourage, des parents et enseignants ont pu constater des changements liés au comportement de leur enfant – tristesse, problème de sommeil, peur de sortir de chez soi,…

L’aider lors de crise de panique ou de colère

Le but étant de rassurer l’enfant, il faut essayer d’éviter d’exprimer son propre stress ou exaspération, même si le moment et le lieu ne nous facilite pas la tâche. Si les crises de colère sont fréquentes, l’objectif sera de réduire leur durée. Pour cela, les fins de crise sont vos atouts : la colère partie, l’enfant est plus à même d’exprimer ce qu’il ressent. 

Montrer lui bien que vous le comprenez, qu’il peut vous poser des questions sur ce qui l’inquiète, que vous êtes présents.

Pour le long terme

Si vous en avez la possibilité d’organiser une après-midi ou un appel vidéo avec un ami de votre enfant et ses parents, puis demander à ces derniers comment ils vivent le déconfinement devant lui peut lui permettre prendre conscience qu’il n’est pas seul et de relativiser sur ce qu’il ressent. 

N’hésitez pas non plus à vous entourer d’aide extérieure : parrain/marraine, thérapeutes, enseignants. Et ne vous culpabilisez pas en vous persuadant que votre enfant réagit comme cela à cause de vous ; avoir un entourage positif peut être le meilleur remède pour lui !