C’était la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes (25 novembre) et nous avons eu la chance de rencontrer Sabine. Elle a eu le courage de nous raconter son histoire d’amour et nous vous avons résumé ça dans cet article pour que notre communauté prenne conscience de l’ampleur des violences pouvant être faites aux femmes.
Sabine a 24 ans quand elle rencontre Tom, à Lyon, dans une soirée branchée du centre-ville. Elle avait rapidement été attirée par lui, Tom était plutôt bel homme, élégant et très agréables nous dit-t-elle. C’est à partir de maintenant que cette femme de 40 ans aujourd’hui, va nous raconter près de 8 années de cauchemar. Cette violence physique et verbale rythmait son quotidien, Sabine se souvient pour nous et nous explique en détail le tabou d’une société.


« Après m’avoir fait l’amour, il essayait de m’étrangler et m’insultait. »

Sabine

Lors de notre Interview, Sabine remonte de fil en aiguille jusqu’au début de leur relation et tout va extrêmement vite. Les premiers baisers, les premiers cinémas, la rencontre des parents et aussi les premières nuits. Tom s’installe très rapidement chez Sabine, car il se sent seul après la mort de sa mère elle-même veuve.
Ces événements font très vite surgir le côté négatif de Tom, il tombe dans des addictions comme le tabac et l’alcool. Sabine fait donc face à un changement de comportement soudain de la part de son aimé. En effet, la consommation excessive des substances citées précédemment rend Tom incontrôlable (saute d’humeur, énervements…). Tom commence à poser des lapins à Sabine et enfin ses accès de rages le mène à la violence physique quelques mois après leur rencontre : « Après m’avoir fait l’amour, il essayait de m’étrangler et m’insultait ».
Sa voix reste de marbre quand elle nous raconte précisément les faits, elle est sortie du silence aujourd’hui mais garde un sang-froid exemplaire quand ces cauchemars d’un temps passé refont surfaces.
À la suite de ces événements, comme toutes les femmes éperdument amoureuses. Elle minimise l’acte et culpabilise d’avoir causé du tort à son homme.
Seulement cela a duré 8 ans et aujourd’hui, Sabine porte des séquelles irréparables d’un premier véritable amour.
Si vous êtes en situation de détresse, si le témoignage de Sabine présente des similarités. Contactez le 3919, essayez d’en parler à votre entourage proche et entrez en contact avec des associations d’aide comme la fondation des femmes.