Rêve : Allez hop ce soir, vous sortez !


Mission n°1 : laisser vos enfants aux « super » grands-parents.
Enchantés à l’idée de passer la nuit chez papi et mamie, vos garçons préparent leurs petits sacs avec attention. Votre mère ayant déjà tout l’attirail nécessaire pour cette belle soirée, ils n’apporteront que Bobby l’ourson et le train wagon. En dix minutes chrono, la valise est faite. C’est parti, direction la maison de papi !
Vous sonnez à la porte. Du perron jaillis le grand sourire de la grand-mère, élue depuis six ans maintenant votre meilleure co-équipière. Votre docile marmaille disparaît alors vers le salon… Et ce parfum que vous devinez… Est-ce des macaronis au fromage qui embaume bel et bien l’étage ?
Après quelques baisers et de rapides recommandations, il est temps pour vous de vous en aller. En refermant la porte, vous vous félicitez. Quelle chance que d’avoir de si gentils enfants. Et c’est sereine, le cœur léger, que vous descendez en sifflotant l’escalier. 


Réalité : Allez hop ce soir, vous sortez !


Mission n°1 : laisser vos enfants à votre baby-sitter de talent
Comme à chaque fois, vous emportez une valise qui vous rappelle la taille du bagage que preniez avec votre amant, le bel italien Marcello. Le temps d’un week-end, vous disparaissiez. Ah, Marcello, les temps ont bien changé… Vos déshabillés en soie se sont envolés pour laisser place aux pyjamas et aux vieilles poupées. Direction chez Suzie, la seule baby-sitter disponible ce samedi soir. Dans la voiture, vos filles se chamaillent, se bagarrent, évoquent leurs désespoirs. Vous les rassurez. Bizarrement, arrivées devant cette inconnue, vos princesses se calment, se montrent presque dociles. Se doutent-elles que vous allez bientôt partir ? Armée d’un peu de courage, vous osez lancer « Maman s’en va, soyez sages. ». C’est à cet instant précis que vos filles se transforment en Gremlins, en petits sauvages. Vous restez forte et refermez la porte. Vous doutez. Les pleurs de vos enfants vous hantent. Au fond, cette soirée est-elle si importante ? Oui, oui. Marcello sera là. Vous n’avez qu’une envie, vous jetez alors dans ses bras.

Nos conseils de survie :

  • Retrouver la recette ancestrale des macaronis au fromage.
  • Ne pas accepter d’échanger les biberons contre un bon vieux Chinon.
  • Tenter de retrouver le numéro de votre et unique Marcello.