Pourquoi faire ses menus à l’avance ?

Pour ne plus se demander tous les jours ce que l’on va pouvoir manger le soir, pour éviter le gaspillage, faire des économies, gagner du temps et varier les plaisirs. Allez les bonnes résolutions de l’année !

Avoir de la place pour stocker

Pour pouvoir stocker au frigo ou au congélo tous ces aliments, commencez par y faire de la place. Jetez ce qui est périmé depuis un certain temps, et anticipez des repas vide-frigo ou vide-congélo.

Quand faire les courses ? 

A chacun de choisir le moment idéal en matière de disponibilité et de ravitaillement. Le principe est de cuisiner dans la foulée des courses, pour utiliser des ingrédients du jour. Pour la plupart des gens, c’est le weekend, mais pour d’autres ce sera leur jour de repos dans la semaine, ou en fin de journée.

Qu’est-ce qu’on prépare ? 

Des éléments basiques, brutes, cuisinés de façon simple et léger, et des petits compléments plus marqués en saveur pour donner du goût. 

Et ensuite que mange-t-on ?

Mais de quoi notre corps a-t-il réellement besoin sur une semaine ? Réponses d’Alexandra Murcier, diététicienne et nutritionniste. 

Légumes : tous les jours aussi bien crus que cuits et à chaque repas.

Fruits : deux fois par jour.

Féculents : une fois par jour et si possible plutôt le midi. Privilégier le riz, le pain et les pâtes complètes.

Viande rouge : deux à trois fois par semaine maximum.

Viande blanche : cinq fois par semaine environ.

Poisson : deux à trois fois par semaine mais en limitant le poisson gras comme le saumon, le thon ou le maquereau à une seule fois.

Œufs : trois fois par semaine.

Produits laitiers : trois laitages sont recommandés par jour mais une seule portion de fromage.

Légumineuses : trois fois par semaine.